Mon chat et les enfants : compagnon idéal ?

La complicité entre un chat et un enfant n’est pas forcément garantie. Animal indépendant, le chat aime sa tranquillité mais n’est pas pour autant hostile à un camarde de jeux. Alors comment s’y prendre ?

Chat : une relation de confiance

chatonPour que la relation chat/enfant se passe bien et que naît une réelle complicité, une relation de confiance mutuelle doit s’installer. L’attachement entre l’animal de compagnie et l’enfant n’est pas quelque chose d’inné. Il n’est pas obligatoire pour que naisse cette connivence d’adopter obligatoirement un chaton. Le principal est que le chaton ou le jeune chat s’habitue progressivement à l’enfant. Le chaton en présence d’un tout petit enfant peut très bien être effrayé car celui-ci cherche constamment à lui tirer la queue, cri et lui court après. Plus joueur qu’une fois adulte, il risque aussi d’être plus brutal et d’infliger griffures et morsures légères à l’enfant. C’est aux adultes d’expliquer à l’enfant, qu’un chat n’est pas un jouet et au chat à l’habitué d’être caressé et porté.

Chat : participe à l’éducation de l’enfant

chatenfantSans que l’animal de compagnie s’en rende compte, il participe à l’éveil et à l’éducation de l’enfant. Car ce dernier en présence de l’animal, va devoir apprendre et intégrer des règles. Être attentif à l’autre, être respectueux, en prendre soin… L’enfant s’il est assez grand déjà pour s’occuper de l’animal, se responsabilisera rapidement. Vu le caractère indépendant du chat, l’enfant apprendra aussi à être patient et attentif aux rythmes de vie de son animal. De récentes études, ont montré les bienfaits du ronronnement sur l’anxiété, la tension artérielle ainsi qu’une meilleure santé en générale.

Chat : tout pour son bien-être

Un chat a besoin de calme, de passer plusieurs heures à dormir. Il a besoin aussi de soin afin qu’il reste en bonne santé et ne transmette pas de germes (vers intestinaux) aux membres de la famille. C’est pourquoi, il est recommandé de vermifuger son chat plusieurs fois par an. Brosser son animal, le caresser permet aussi de se rendre compte de grosseurs ou de plaies qui pourraient causer de multiples désagréments.