Defiscalisaiton : A savoir sur la loi Pinel

Afin d’inciter les Français à investir dans le logement, plusieurs lois de défiscalisation immobilière se sont succédées. Après la loi Duflot qui a rencontré peu de succès, la loi Pinel, malgré ses nombreuses similitudes avec son prédécesseur, tente sa chance en proposant plus d’avantages comme l’explique ce site spécialisé loipinel.defiscalisation.me.

La loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif d’investissement locatif mis en place dans le but de relancer le marché de la construction de logement. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2015 et offre une réduction d’impôt de 21% à ce qui investit dans un logement neuf ou en état d’achèvement.

Loi Pinel et Duflot : les différences

La loi Pinel présente certains avantages par rapport à la loi Duflot :

  • La réduction d’impôt offerte par la loi Pinel varie en fonction de la durée de la location, pour une location de 6, 9 ou 12 ans, dont une économie d’impôt respective de 12%,18% et de 21% est proposée tandis que pour la loi Duflot la durée de location n’est pas modulable, elle est fixée à 9 ans pour une réduction de 18%.
  • Elle offre la possibilité de louer le bien à un ascendant ou à un descendant ce qui n’était pas le cas de son prédécesseur.
  • Elle fait bénéficier aux sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) les mêmes avantages fiscaux que les particuliers.
  • Elle propose un nouveau zonage. Une ville comme Marseille, par exemple, passera de la zone B1 à la zone A, ce qui permettra aux propriétaires de réviser à la hausse les loyers.

Loi Pinel et Duflot : les similitudes

Si la loi Pinel offre des nouveautés aux contribuables français en terme de defiscalisation, elle présente néanmoins des points similaires avec celui qu’elle a succédé :

  • Le bien doit être neuf et situé dans un secteur géographique spécifique.
  • Un plafond pour les loyers et les ressources des locataires est imposé.
  • L’habitation doit être nu et à usage d’habitation principale.